June 9, 2011

V4YS Album Review - Bon Iver - "Bon Iver, Bon Iver"

Three years. This is the time it took Bon Iver (aka Justin Vernon) to write and record the ten songs of his second LP, self-titled "Bon Iver, Bon Iver".
It may have felt too long to his numerous fans (at least  to me!) but the Eau-Claire, Wisconsin, resident has been quite busy in the meantime.
Busy coping with celebrity and fame following the much-deserved worldwide acclaim he received following his masterpiece "For Emma, Forever Ago". Busy dealing with unexpected artistic requests like his recent participation on Kanye West new record.
Busy moving his recording shelter from his father improbable hunting cabin in the middle of some Wisconsin woods to "April Base" a real studio he set-up in a small town nearby Eau-Claire.
But eventually he did it, and he obviously has'nt lost his knack for writing beautiful folk melodies nor his talent for managing auto-tune effects that sublimate his touching falsetto voice.
That being said he who says "real" studio implies a more elaborate and complex work. This is the case for this sophomore record that carries a richer instrumentation and sounds definitely  more "produced". While its overall tone is also brighter than For Emma's one, the feeling of intimacy and melancholy remains. His girlfriend, the singer Kathleen Edwards, summed it up nicely in a great bio article recently published in the Nyt when she said "You can place yourself inside his songs and his music, because he leaves space for you".
That's exactly it, no clearly spelled lyrics, no specific themes, the listener is free to take over each song and place his own feelings or emotions on them. So go for it and design your own "Bon Iver, Bon Iver".

Please find below a full streaming of the album :





Those in love with with great indie-folk may wanna check our recent review of the fantastic new LP of a less well-known "chamber folk" band called Loch Lomond.
You can also listen and download our recent special folk selections/podcasts "In The Mood For Folk" and "In The Mood For (more) Folk".


3 ans. C'est le temps qu'il a fallu à Bon Iver (aka Justin Vernon) pour écrire et enregistrer les 10 chansons qui composent son second album simplement intitulé "Bon Iver, Bon Iver". Cette parenthèse a pu sembler longue à ses fans (à tout le moins à moi) mais le songwriter n'a pas eu une minute à lui depuis la sortie de son chef d'oeuvre "For Emma, Forever Ago". 
Il a fallu s'habituer à la célébrité et aux sollicitations médiatiques. Il a fallu répondre aux propositions artistiques les plus surprenantes comme celle qui l'a vu collaborer au dernier album du rapper Kanye West. Il a fallu quitter l'improbable abri de chasse de son père perdu au milieu d'une forêt proche de sa ville d'Eau-Claire dans le Wisconsin, qui lui servait tout à la fois de refuge et de studio d'enregistrement improvisé, pour construire "April Base" un vrai studio sur mesure dans une petite ville des alentours. 
Tout cela a pris du temps mais le résultat est à la hauteur du talent de cet artiste atypique à la sensibilité hors du commun. On retrouve donc avec émotion des mélodies folks superbes portées par une voix de fausset dont la pureté est toujours magnifiée par l'ajout d'effets auto-tune. 
L'utilisation d'un "vrai" studio a permis la collaboration de plusieurs musiciens avec à la clé une orchestration plus riche qui explique peut-être un ton d'ensemble un peu plus lumineux que sur "For Emma". La sensation diffuse d'intimité et de mélancolie qu'on ressentait à l'écoute du premier album est néanmoins toujours bien présente. Kathleen Edwards, chanteuse et compagne de Justin, résumait récemment très bien ce sentiment dans un très bon article du New-york Times consacré à l'artiste lorsqu'elle disait "Vous pouvez rentrer à l'intérieur de ses chansons et de sa musique car il vous laisse la place nécessaire pour que vous vous y installiez". Pas de paroles clairement prononcées, pas de thèmes clairement définis, à vous de vous appropirer chaque morceau pour y laisser vagabonder vos propres émotions. Il ne vous reste plus qu'à vous ruer sur ce disque et à dessiner les contours de votre propre "Bon Iver, Bon Iver".


Ci-dessus streaming de l'album dans son intégralité.


Je recommande aussi chaudement aux amoureux d'indie-folk de jeter un oeil sur notre review récente du dernier album d'un groupe de "chamber-folk" moins connu mais tout aussi intéressant : Loch Lomond.
Voici enfin deux liens vers nos récents podcasts/sélections spécial folk : "In The Mood For Folk" et "In The Mood For (more) Folk".

No comments:

Post a Comment